Claude Simon peintre, ou les épiphanies de « Raison émue »

Marion Coste, « Claude Simon peintre, ou les épiphanies de « Raison émue » », Acta fabula, vol. 23, n° 3, Notes de lecture, Mars 2022

Claude Simon : être peintre est une véritable découverte. Il dévoile, jusqu’ici inconnue, la pratique de peintre et de plasticien de Claude Simon, qu’il exerça pleinement de 1932 à 1960, date de la parution de La Route des Flandres qui fit connaître l’écrivain. Mireille Calle‑Gruber avance l’hypothèse que dans cette expérience de la peinture se fait l’apprentissage de l’écriture telle que Claude Simon la mettra en œuvre dans la suite de sa vie. La chercheuse souligne les fulgurances mais aussi les difficultés de cette vie de peintre, relatant l’insatisfaction qu’elle procure souvent à Claude Simon : l’inaboutissement, la frustration parfois ressentie par Claude Simon peintre, sont pensés comme un chemin vers l’écriture, ce que M. Calle‑Gruber résume par « Écrire comme il n’a pas peint. » (p. 27). […]


[Parution] Claude Simon : être peintre

Mireille Calle-Gruber présente le second volet de la biographie de Claude Simon alors que l’écrivain était peintre (1932-1960). Le volume présente près de 300 reproductions couleurs.

Claude Simon, avant de devenir l’un des plus grands écrivains du XXe siècle, Prix Nobel de littérature, a été peintre-plasticien avec ferveur pendant plus de vingt-cinq ans, de 1932 à 1960, date de parution de La route des Flandres.

Peintures, dessins, photographie,  assemblages, collages, tapisserie même, la production fut abondante, accompagnée de notes et carnets : l’ouvrage réunit ici pour la première fois une riche iconographie qui donne à voir des oeuvres dont on ignorait jusqu’à l’existence.
Faire oeuvre pour Claude Simon, c’est inventer des formes capables de conjuguer raison et émotion.

Cheminant avec le peintre durant les difficiles époques de sa jeunesse, on voit se profiler dans le geste artistique les grands romans à venir.
Claude Simon n’a  jamais oublié qu’il venait de ces années-là : il écrit comme il aurait voulu  peindre.

Claude Simon : être peintre est le second volet de la biographie de Claude Simon, Une vie à écrire (Seuil, 2011).

Claude Simon autoportrait huile sur toile vers 1936 – Collection particulière DR
Femme au fauteuil de rotin – sans date – Collection particulière DR
Renée à Nauplie (Grèce), photographie Claude Simon, juillet 1937 – Collection particulière DR
Yvonne Ducuing au chevalet – Photo de Claude Simon – Collection particulière DR
Salses 23 Juillet 1988 – Encre et plume – Collection particulière DR

Mireille Calle-Gruber

Mireille Calle-Gruber, écrivain, professeur à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3 en littérature et esthétique, a publié les Œuvres complètes de Michel Butor (La Différence, 2006-2010) et plusieurs ouvrages dont récemment Le Chevalier morose avec Michel Butor (Hermann, 2017) et le premier numéro des Cahiers Butor (Hermann, 2019).