Claude Simon, l’écrivain artiste

PAR JEAN-CHRISTOPHE CASTELAIN · LE JOURNAL DES ARTS le 13 septembre 2021

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°572 du 3 septembre 2021, avec le titre suivant : Claude Simon, l’écrivain artiste

Les photographies et surtout les assemblages du prix Nobel de littérature participent de la même démarche que ses travaux d’écrivain.

Collioure. Le charmant petit Musée d’art moderne de Collioure poursuit son exploration des artistes régionaux avec l’écrivain Claude Simon (1913-2005). L’inattendu prix Nobel de littérature (1985) a en effet plus que des attaches avec le Roussillon. Dans les années 1930, il réside en alternance entre Paris et Collioure et, après la guerre, il séjourne régulièrement dans son mas viticole de Salses – qui lui procure une certaine aisance financière.

Avant d’être écrivain, Claude Simon voulait être artiste, il a brièvement étudié aux Beaux-Arts et dans l’atelier d’André Lhote. On ne voit cependant aucun de ses tableaux dans l’exposition – ils auraient été détruits à sa demande –, tout au plus a-t-on un aperçu de ses talents de dessinateur avec deux dessins très postérieurs, le représentant à sa table de travail. De sa période de jeunesse, les commissaires, Claire Muchir, directrice des lieux, et Mireille Calle-Gruber, biographe de l’artiste, présentent deux photographies de 1938.


Claude Simon, de l’image à l’écriture

L’œuvre picturale et photographique méconnue de l’écrivain Claude Simon se dévoile à Collioure

Publié Mis à jour Odile Morain sur France Info

Exposition Claude-SIMON au musée d’art moderne de Collioure (Pyrénées-Orientales). Assemblage de papiers découpés et collés sur paravent vers 1956-58 (Richard Meier)

“L’écrivain, c’est celui qui travaille son langage […] le sujet d’un roman, c’est l’écriture”.  C’est ainsi que Claude Simon (1913-2005) exposait avec beaucoup de rigueur sa conception du métier d’écrivain. Prix Nobel de littérature en 1985, le Catalan originaire de Perpignan fut d’abord peintre et photographe avant d’être écrivain. Cet été, le musée d’art moderne de Collioure dans les Pyrénées-Orientales met en lumière ses œuvres, elles n’avaient jamais été exposées. 

Collages et assemblages : Prévert, Rauschenberg, Matisse ou Picasso 

Lorsqu’il n’écrit pas, Claude Simon développe une œuvre plastique d’une rare densité. Entre 1955 et 1965, il réalise de grands assemblages de papiers collés où l’oeil se perd. L’exposition du musée de Collioure dévoile cette oeuvre inédite et la replace dans le contexte plus large de l’histoire du collage. Kurt Schwitters, Robert Rauschenberg, Louise Nevelson, Yvonne Ducuing, Jacques Prévert… autant d’artistes du XXe siècle pour qui le collage fut l’un des modes d’expression privilégiés.

Claude Simon, de l’image à l’écriture