Colloque de Cerisy – Peter Handke – Analyse du temps – Lectures (.mp3)

Pour le colloque de Cerisy, Peter Handke a fait la démonstration de « l’analyse du temps » en exposant aux climats de juillet, dans son jardin, l’affiche qui reproduisait son portrait, couvert désormais des graffitis aléatoires du temps cosmique.

Manuscrits, commentaires des conservateurs, entretiens, études d’universitaires, lectures de comédiens, approchent à leur tour l’énigmatique plasticité du temps qui façonne son œuvre.

Auteurs (éds.) :
Mireille CALLE-GRUBER, Ingrid GILCHER-HOLTEY, Patricia OSTER-STIERLE
Avec la collaboration d’Olivier Henry

Avec les contributions de :
Ulrich VON BÜLOW, Bernhard FETZ , Raimund FELLINGER, Peter HANDKE
Pierre DESHUSSES, Jonathan LANDGREBE
Katharina LOIX, Antoine JACCOTTET, Alain FRANÇON, Heribert TOMMEK , Wolfgang ASHOLT, Norbert Christian WOLF, Ingrid GILCHER-HOLTEY, Nicole COLIN, Chloé CHAUDET, Henning MARMULLA, Jean-Philippe TOUSSAINT, Ralph ZSCHACHLITZ, Christian LUCKSCHEITER, Karlheinz STIERLE, Patricia OSTER-STIERLE, Clélie MILLNER, Judith SARFATI LANTER, Mireille CALLE-GRUBER, Pascale CASSAGNAU


Vendredi 25 août 2017
Mireille Calle-Gruber souhaite la bienvenue à Peter Handke.
Lectures de textes en prose en allemand et en français en présence de Peter Handke :

André Marcon lit Essai sur le lieu tranquille
Bruno Ganz lit Versuch über den Pilznarren
Sophie Semin lit Essai sur le fou de champignons


Dimanche 27 août 2017
Lectures de textes de prose et de théâtre en allemand et en français en présence de Peter Handke

Bruno Ganz lit Versuch über den Pilznarren
Sophie Semin lit Jusqu’à ce que le jour vous sépare ou une question de lumière
André Marcon lit Voyage au Pays sonore ou l’art de la question

Pages : 384 pages
Date de parution : 2018
Format :
19×23

Pascal Quignard ou Les leçons de ténèbres de la littérature – Mireille Calle-Gruber

« La grande pureté et la transparence de l’air, qui sont une des causes de l’intensité de la couleur bleue du ciel, produisent vers le haut du mont Blanc un singulier phénomène : c’est que l’on peut y voir les étoiles en plein jour; mais pour cela il faut être entièrement à l’ombre et voir même, au-dessus de sa tête, une épaisseur d’ombre considérable. L’endroit convenable pour faire cette observation le matin était la montée qui conduit à l’épaule du mont Blanc » (Horace-Bénédict de Saussure).

Qu’est-ce qui, pour chaque œuvre littéraire, fait épaule à l’obscurité considérable qui sera porteuse d’éblouissants étoilements ? D’émotions sans pareil ?

Pour Pascal Quignard, écrivain nyctalope qui cherche les secrets du passage au noir, la littérature est cette technique ténébreuse qui fait venir le rêve et éclaire le monde de la beauté de ses images à contre-jour à contre-nuit.

Ce livre, qui est une écriture adressée à une écriture, s’efforce de faire et de transmettre l’expérience intime du texte. De se faire l’écho de ce lieu où accueillir les traits de ce qui cherche obscurément à donner naissance aux mystères des origines et des fins. À cela qui appelle. Qui, décidément, s’appelle : littérature.


Format : 15 x 24 cm
Nombre de pages : 208
Prix : 20 €
Date de parution : 2018
ISBN : 9782718609775


Note de lecture parue dans la revue Diacritik

La Mémoire et l’Expression

La Mémoire et l’Expression, dialogue avec Arno Stern, précédé par une introduction théorique d’Anaïs Frantz, livre publié aux éditions Regard – Marie Morel dans la collection “Dialogue” en 2018. L’ouvrage compte 180 pages plus un cahier iconographique en couleur.

La Mémoire et l’Expression, dialogue avec Arno Stern


Sommaire :

I. Anaïs Frantz : LA MEMOIRE ET L’EXPRESSION

  1. Ouverture
  2. Une découverte empirique
  3. Peindre “après Auschwitz”
  4. La Sémiologie de l’Expression et le structuralisme
  5. Heureux comme un enfant qui peint

II. Anaïs Frantz et Arno Stern : DIALOGUE

  1. La découverte d’une trace sans précédent
  2. La Trace et la Mémoire organique
  3. Les expérimentations
  4. L’Ecole de Praticiens d’Education Créatrice
  5. L’Institut de Recherche en Sémiologie de l’Expression
  6. La Trace en regard de l’art et de l’écriture
  7. Les interprétations erronées de “l’art enfantin”
  8. L’archi-sémiologie de l’Expression
  9. Pour une écologie de l’Expression

Bibliographie

Arno Stern et Anaïs Frantz au Closlieu, Paris

Pour commander le livre : envoyer un chèque (ordre : Regard) de 15 euros + 5 euros de frais de port à :

Editions Regard – Marie Morel, 2, place de l’église, 01260-Le Petit-Abergement FRANCE (en précisant le titre du livre commandé).

Contact : anais.frantz chez sfr.fr

Voir le site d’Arno Stern

Arno Stern par lui-même

Voir le site de Marie Morel