La Mémoire et l’Expression

La Mémoire et l’Expression, dialogue avec Arno Stern, précédé par une introduction théorique d’Anaïs Frantz, livre publié aux éditions Regard – Marie Morel dans la collection « Dialogue » en 2018. L’ouvrage compte 180 pages plus un cahier iconographique en couleur.

La Mémoire et l’Expression, dialogue avec Arno Stern


Sommaire :

I. Anaïs Frantz : LA MEMOIRE ET L’EXPRESSION

  1. Ouverture
  2. Une découverte empirique
  3. Peindre « après Auschwitz »
  4. La Sémiologie de l’Expression et le structuralisme
  5. Heureux comme un enfant qui peint

II. Anaïs Frantz et Arno Stern : DIALOGUE

  1. La découverte d’une trace sans précédent
  2. La Trace et la Mémoire organique
  3. Les expérimentations
  4. L’Ecole de Praticiens d’Education Créatrice
  5. L’Institut de Recherche en Sémiologie de l’Expression
  6. La Trace en regard de l’art et de l’écriture
  7. Les interprétations erronées de « l’art enfantin »
  8. L’archi-sémiologie de l’Expression
  9. Pour une écologie de l’Expression

Bibliographie

Pour commander le livre : envoyer un chèque (ordre : Regard) de 15 euros + 5 euros de frais de port à :

Editions Regard – Marie Morel,

2, place de l’église,

01260-Le Petit-Abergement

FRANCE

(en précisant le titre du livre commandé).

Contact : anais.frantz chez sfr.fr

Voir le site d’Arno Stern

Voir le site de Marie Morel

Michel Butor – Au temps du noir et blanc

Avec l’autorisation des Editions Delpire

Introduction de Mireille Calle-Gruber.

 « C’est en 1951, au retour de mon premier séjour en Egypte, premier long séjour à l’étranger, que j’ai commencé à prendre des photographies. J’avais été émerveillé par la lumière, les paysages, les monuments, les gens… »

Michel Butor, auteur d’une œuvre littéraire considérable, a eu, de 1950 à 1960, une intense activité de photographe, demeurée  inconnue car non publiée pour la plupart. Ce livre, c’est donc le livre qui manquait, celui de ses images qui, au temps du noir et blanc, tamisent la matière et la lumière.

Prises en France, Italie, Grèce, Turquie, Espagne et aux États-Unis, ces photographies s’attardent aussi bien aux monuments qu’aux détails de l’existence ordinaire, fixent l’éphémère, font le portrait des passages,  déposent le temps au secret des lieux. Ces espaces de poésie où il invente les images comme il manie les mots, Butor les appelle « Génie du lieu ».

Introduit par un texte de Mireille Calle-Gruber – écrivain, Professeur à la Sorbonne-Nouvelle et amie de Michel Butor, dont elle a édité les Œuvres Complètes –, Au Temps du noir et blanc met en regard photographies et écrits. L’ouvrage invite ainsi à retraverser l’œuvre protéiforme par l’œil-Butor, puis, à la fin, par les réflexions et notes sur la photographie de celui qui, sa vie durant, n’aura cessé d’écrire avec  un « viseur dans la tête ».

Source : http://www.delpire-editeur.fr/

Collection : Des images et des mots
date de parution : 07/09/2017
16,5 x 20 cm, Broché avec rabats, 312 pages