Rendez-vous le 11 avril sur France Culture

Mercredi 11 avril, Mireille Calle-Gruber participera à l’émission « La Compagnie des auteurs » autour de Marguerite Duras en direct sur France Culture de 15h00 à 16h00

1ère partie : Dominique Noguez, écrivain, auteur notamment de Duras, toujours

2nde partie : Mireille Calle-Gruber, écrivain, professeur de littérature française et esthétique à l’Université Sorbonne-Nouvelle-Paris 3, auteur notamment de Marguerite Duras, la noblesse de la banalité 

Le découpage de la semaine

Lundi 09 avril : Vivre et écrire, avec Sophie Bogaert
Mardi 10 avril : S’embarquer avec Duras, avec Gilles Philippe
Mercredi 11 avril : La folie du voir, avec Dominique Noguez / Mireille Calle-Gruber
Jeudi 12 avril : « Que le cinéma aille à sa perte« , avec Jean Cléder/Laure Bergala

> En savoir plus sur l’émission

Le dictionnaire universel des créatrices a son site internet !

Un dictionnaire encyclopédique pionnier qui entend recenser les créatrices connues ou encore méconnues qui, individuellement ou ensemble, ont marqué leur temps et ouvert des voies nouvelles dans un des champs de l’activité humaine.

Son chantier d’étude couvre tous les continents, toutes les époques, tout le répertoire traditionnel des disciplines et il s’étend des sportives aux femmes politiques, en passant par les interprètes, les conteuses, les artisanes, fussent-elles anonymes.

Démarrée en version papier en 2010, cette encyclopédie est ensuite passée en version ebook, et aujourd’hui, elle est entièrement accessible sur ce site internet, et mise à jour régulièrement.

Rendez-vous sur : https://www.dictionnaire-creatrices.com/

Calendrier des hommages à Michel Butor dans la région niçoise en 2018

Initiée en septembre 2017, l’année d’hommages à Michel Butor dans la région niçoise se poursuit en 2018.
Tandis que le Centre International d’art contemporain de Carros et la Bibliothèque municipale de Nice continuent la présentation de leurs expositions, d’autres manifestations – expositions, conférences, publications- se préparent selon le calendrier ci-dessous.

On retrouvera ces informations sur l’internet, notamment

On peut voir des collaborations entre Butor et les artistes

à la librairie Galerie Laure Matarasso, 46 Boulevard Risso, 06300 Nice

à la galerie Quadrige, 14, rue Pauliani, 06300, Nice

CALENDRIER DES HOMMAGES À MICHEL BUTOR
DANS LA RÉGION NIÇOISE EN 2018


mercredi 17 janvier Bibliothèque Louis Nucéra, Nice, 14 à 16 h. les mercredis de la DAAC, Autour de Michel Butor, public enseignant.


samedi 20 janvier à 11h30 et jusqu’à la fin mars, Galerie Itinéraire, 67 avenue Georges Clemenceau, 06220 Vallauris. En passant par Vallauris avec Michel Butor. Avec Max Charvolen, Jean-Jacques Laurent, Henri Maccheroni, Martin Miguel et Raphaël Monticelli


mercredi 24 janvier à partir de 16 h (lectures vers 19 h), Galerie Depardieu, 6 Rue Dr Jacques Guidoni, 06000, Nice, présentation des ouvrages de Michel Butor publiés aux Cahiers du Museur. Collaborations avec Joël Frémiot, J.J. Laurent, H. Maccheroni, M. Miguel, Fernanda Fedi, Gino Gini, Max Partezana, Patrick Soladie, Marc Benita, R. Monticelli, Alain Freixe, Yves Ughes.


jeudi 15 février et jusqu’au 3 mars, Librairie niçoise, 2, rue Défly, Nice, Michel Butor et Leonardo Rosa.


mardi 6 mars et jusqu’au 21 avril, (heure du vernissage à préciser) Villa Saint Hilaire, Boulevard Antoine Maure, Grasse, Exposition: Le paysage et le territoire chez Michel Butor. Une exploration des livres de Michel Butor présents dans le fonds de la Bibliothèque de Grasse.


samedi 10 mars de 9h30 à 12h30, Villa Saint-Hilaire, Grasse, Atelier d’écriture pour enfants autour de l’exposition sur Michel Butor. Public : 7-12 ans. Sur inscription au 04 97 05 58 53


jeudi 15 mars et jusqu’au 31 mars, Librairie niçoise, Michel Butor et Jean Jacques Laurent.


vendredi 16 mars, encart spécial dans le Patriote Côte d’Azur, dans le cadre du printemps des poètes : Michel Butor, un écrivain populaire? Interventions de Mireille Calle Gruber, Henri Desoubeaux, Jean-Baptiste Sarocchi, Gérald Thupinier, Christian Skimao, Martin Miguel, Michel Ménassé, Adèle Godefroy (sous réserve), Raphaël Monticelli et Martin Winckler.


mercredi 21 mars à 17 heures, Bibliothèque Louis Nucéra, Nice, Michel Butor, un écrivain populaire? Autour de l’encart du Patriote.


samedi 14 avril à 18h – Villa Saint-Hilaire, Grasse, conférence: Butor dans les Alpes, par Henri Desoubeaux, Public : ados-adultes.


jeudi 13 septembre 2018, et pendant le mois de septembre Galerie Quadrige, 14 rue Pauliani, Nice, Michel Butor, photos de Marc Monticelli.


Première semaine de novembre 2018 – BMVR, 2 Place Yves Klein, Nice, Présentation par Mireille Calle-Gruber du Chevalier Morose, récit-scénario écrit par Michel Butor et Mireille Calle-Gruber et du Premier Cahier Butor (éditions Hermann)

Lettres d’Amérique de Nathalie Sarraute

Débat du 23 Janvier 2018 à l’Ecole Nationale des Chartes autour de l’édition par Olivier Wagner (prom. 2010) et Carrie Landfried des Lettres d’Amérique, avec Mireille Calle-Gruber, écrivain, professeur de littérature et esthétique à La Sorbonne Nouvelle, dans le cadre du cycle « Les Mardis de l’École des chartes ».

Au début de l’année 1964, Nathalie Sarraute entreprend son premier voyage sur le continent américain. Invitée des universités les plus prestigieuses, elle traverse les États-Unis portée par l’enthousiasme que suscitent dans les campus américains les derniers développements de ce que l’on a appelé le nouveau roman. Séparée de son mari Raymond Sarraute, alors retenu par ses obligations au barreau de Paris, l’auteur lui fait le récit de sa découverte de la stupéfiante modernité comme des terribles contradictions d’un pays qu’ils ne connaissaient pas et dont ils se méfiaient aussi. Aux frontières de la correspondance intime et du récit de voyage, ces lettres disent aussi quelque chose de plus fondamental sur l’univers intérieur d’une des plus grandes romancières et théoriciennes de la littérature récente et il faut se demander si ce n’est pas dans la vivacité de ses observations que naissent ces tropismes qui l’obsédèrent tant. Récemment publiées aux Éditions Gallimard, ces lettres montrent enfin le rôle essentiel des archives d’écrivain dans l’approfondissement et le renouvellement de la lecture de leurs œuvres.

Portrait d’Olivier Wagner © cl. Charles-Éloi Vial

Olivier Wagner
Conservateur au service moderne et contemporain au département des Manuscrits de la BnF

Portrait de Mireille Calle-Gruber par Jérôme Panconi, avec son aimable autorisation

Mireille Calle-Gruber
Écrivain, professeur de littérature et esthétique à La Sorbonne Nouvelle

Colloque de Cerisy – Peter Handke – Analyse du temps

Du 21 au 28 août 2017

© Photo de Peter Handke par Donna Wenders

Le colloque Peter Handke. Analyse du temps (21-28 aout), qui s’inscrivait dans le cadre des rencontres « Europe en mouvement. Berlin Cerisy » lancées depuis quelques années, a réuni une soixantaine de personnes, chercheurs, lecteurs, éditeurs, conservateurs et traducteurs de l’œuvre, venus surtout de France, d’Allemagne et d’Autriche, mais aussi de Belgique, Luxembourg, Suisse, Norvège et du Canada. Le suspense fut grand : après une belle série de conférences universitaires, la présentation des carnets de l’écrivain, la projection de ses films, dont La Femme gauchère au Long-Court de Coutances, et d’un portrait cinématographique signé Corinna Belz, Peter Handke arriva au Château de Cerisy pour les trois derniers jours du colloque. Ce furent alors un festival de lectures, prose et théâtre, par ses amis comédiens Bruno Ganz, Sophie Semin, André Marcon, et de riches entretiens, chaleureux et émouvants, aux côtés de Pierre Deshusses le traducteur de son livre récemment paru Essai sur le fou de champignons, et d’Alain Françon metteur en scène de sa pièce Toujours la tempête à l’Odéon en 2015. Pour finir, c’est Peter Handke qui fit la meilleure « analyse du temps » : il offrit à Edith Heurgon l’affiche du colloque où son portrait d’écrivain, exposé aux climats de juin-juillet dans son jardin, s’était couvert des graffitis aléatoires du temps cosmique !

Mireille Calle-Gruber

De gauche à droite : André Marcon, Ingrid Gilcher-Holtey, Patricia Oster-Stierle, Edith Heurgon, Karlheinz Stierle, Sophie Semin, Peter Handke, Mireille Calle-Gruber, Raimund Fellinger, Bruno Ganz. – Parue dans la newsletter du Centre Culturel International de Cerisy en Août-Septembre 2017

© Photo de Peter Handke

Verso de la photo de l’affiche – Peter Handke

Extrait de Carnets de Croquis de Peter Handke

Extrait de Carnets de Croquis de Peter Handke

Colloque international Technè, techniques et technologie dans l’œuvre de Michel Butor

Conférencière d’honneur
Mireille CALLE-GRUBER (Université Sorbonne Nouvelle – Paris III)

Intervenants (par ordre alphabétique)
Maxime AILLAUD (Université de Toulon), Márcia ARBERX-ENRICO (Universidade Federal de Minas Gerais – UFMG/CNPq, Brésil), Abdelmajid AZOUINE (Université de Rabat), Graziella-Foteini CASTELLANOU (Université Aristote de Thessalonique), Giuseppe CRIVELLA (Université de Pérouse), Walter GEERTS (Université d’Anvers Belgique), Eugenia GRAMMATIKOPOULOU (Université Aristote de Thessalonique), Serguei IVASHKIN (Université National de technologie Moscou), Chryssi KARATSINIDOU (Université Aristote de Thessalonique), Katerina LEMOUSIA (Université Aristote de Thessalonique), Maria LITSARDAKI (Université Aristote de Thessalonique), Polytimi MAKROPOULOU (Université Aristote de Thessalonique), Chryssa MOISIDOY (Université de Thessalie), Ioanna NAOUM (Université Aristote de Thessalonique), Sergei PANOV (Université National de technologie, Moscou), Ιoanna PAPASPYRIDOU (Université d’Athènes), Katerina SPIROPOULOU (Institut Français de Thessalonique /Université Aristote de Thessalonique), Daniela TΟΝΟΝΙ (Université de Palerme), Foivos TSIKLIAS (Université Paul Valéry – Montpellier 3)

Vidéo réalisée par les étudiants de l’Université Aristote de Thessalonique

> Consulter le site du Colloque

Les jeudis littéraires #08 juin 2017

Diffusé sur Radio Aligre

>Ecouter l’émission
Rediffusion d’un entretien avec Pascal Quignard
pour son livre « Le sexe et l’effroi » (Gallimard)

Entretien avec Mireille Calle-Gruber à propos du « Dictionnaire sauvage » de Pascal Quignard ( Hermann) qu’elle a dirigé et du livre-hommage à Mireille Calle-Gruber , « Mélanges » (Ed.Hermann), réalisé à l’initiative de ses doctorantes de La Sorbonne Nouvelle, avec des textes de Claude Simon, Michel Butor, Pascal Quignard, Jacques Derrida…

Actes du Colloque de Vérone en janvier 2016 : Pascal Quignard : les « petits traités » au fil de la relecture

Sous la direction de Mireille Calle-Gruber, Stefano Genetti et Chantal Lapeyre

Mireille Calle-Gruber, Stefano Genetti e Chantal Lapeyre
Introduction [Testo integrale disponibile in aprile 2018]

Pascal Quignard
Sancta Eulalia [Testo integrale disponibile in aprile 2018]

Jean-Louis Pautrot
“Petits traités”, thésaurus d’une œuvre [Testo integrale disponibile in aprile 2018]

Dominique Rabaté
Réflexion et aveuglement dans les “Petits traités [Testo integrale disponibile in aprile 2018]

Bruno Blanckeman
La folle étude [Testo integrale disponibile in aprile 2018]

Saïda Arfaoui

Chantal Lapeyre

Anna Maria Babbi
Le Moyen Âge français dans les “Petits traités” [Testo integrale disponibile in aprile 2018]

Laurent Demanze

Rosanna Gorris Camos

Francis Marcoin

Sylvain Santi
Rhétorique souveraine [Testo integrale disponibile in aprile 2018]

Mireille Calle-Gruber
De l’intraitable ou Écrire aux morts [Testo integrale disponibile in aprile 2018]

Angela Peduto

Pascal Quignard, une cure d’amour éternel

Vous m’en direz des nouvelles

présenté par Jean-François Cadet sur rfi
Diffusé le 23 Mai 2017

Source : http://www.rfi.fr

>Ecouter l’émission

Pascal Quignard revient avec un nouveau roman «Dans ce jardin qu’on aimait».© Eugenio Prieto Gabriel/Grasset

Pascal Quignard est l’un des écrivains contemporains majeurs de la littérature française. Il revient aujourd’hui avec un livre qui n’est, ni tout à fait un roman, ni tout à fait du théâtre. Un livre aux allures de spectacle, ou d’un tableau, entre un homme en noir et une jeune femme à chapeau de paille qui arrive à bicyclette. Un livre écrit comme un hymne à l’amour éternel, une cantate à plusieurs voix. C’est un concert de chants d’oiseaux blessés, une symphonie de mots et de notes que l’on entend entre les lignes de Pascal Quignard. Dans ce jardin qu’on aimait est paru aux éditions Grasset.

Mireille Calle-Grüber est écrivaine, professeure des Universités à la Sorbonne Nouvelle. Elle a dirigé, avec Anaïs Frantz, un ouvrage collectif de chercheurs et d’universitaires de France consacré à Pascal Quignard et à son œuvre. Un dictionnaire paru aux éditions Hermann, intitulé Dictionnaire sauvage Pascal Quignard.

Commander le livre
Lire le texte de présentation de l’ouvrage
Lire l’article paru dans La Vie le 11 Mai 2017
Lire les bonnes feuilles de la Revue Diacritik

Dossier Michel Butor (1926 – 2016) sur Poezibao

Source : poezibao.typepad.com

Poezibao a entrepris en novembre 2016 la publication d’un dossier en hommage à Michel Butor, disparu le 24 Août 2016.
Pour ce dossier (après celui consacré à Yves Bonnefoy), Poezibao a choisi de publier les contributions (douze en tout) une par une, pour donner à chacune toute la visibilité qu’elle mérite. Les contributions ont toutes été publiées sous forme de fichiers PDF, faciles à imprimer ou à enregistrer. Elles sont toute précédées d’une présentation de l’auteur et des liens qu’elle ou il avait avec Michel Butor.
Aujourd’hui, Poezibao remet ce dossier à la Une, et résume ici toutes les contributions.

Première contribution : Mireille Calle-Gruber : Michel Butor ou les énergies du retrait. Faire livre à plusieurs mains.
Lien vers l’article

Deuxième contribution : Henri Desoubeaux et le dictionnaire Butor
Lien vers l’article

Troisième contribution : Christian Skimao, « Un X rassembleur »
Lien vers l’article

Quatrième contribution : Isabelle Roussel-Gillet, « Une dette de liberté envers Michel Butor »
Lien vers l’article

Cinquième contribution : Frédéric-Yves Jeannet, « L’enjeu épistolaire »
Lien vers l’article

Sixième contribution : Adèle Godefroy, « Michel Butor : enseigner à vis(ionn)er juste »
Lien vers l’article

Septième contribution : Miguel Martin, « Une certaine montagne »
Lien vers l’article

Huitième contribution : Marion Coste : « « Votre Faust » de Michel Butor et Henri Pousseur »
Lien vers l’article

Neuvième contribution : Lucien Giraudo, « Mobile, un mode d’emploi »
Lien vers l’article

Dixième contribution : Roger-Michel Allemand, « D’un timbre l’autre »
Lien vers l’article

Onzième contribution : Raphaël Monticelli, « Continuons la route ensemble mon ami », avec un dossier photos
Lien vers l’article

Douzième contribution : Florence Trocmé, « Les Univers Butor »
Lien vers l’article