Compte rendu du Cahiers Butor 2: Michel Butor et les peintres,sous la direction de Mireille Calle-Gruber et Patrick Suter.

Par Marion Coste

Paru dans la Revue : écriture et image N°3 – Formes scripturales, pratiques éditoriales, dans la rubrique comptes rendus
Publié décembre 28, 2022

Le deuxième opus des Cahiers Butor est consacré aux collaborations entre Michel Butor et les peintres. Le livre s’ouvre sur un portait de Michel Butor par Miquel Barceló, dont la version imprimée laisse percevoir les traits de pinceaux de l’artiste et l’épaisseur de la peinture acrylique : immédiatement, la forme imprimée s’ouvre à d’autres productions plus artisanales, où le travail des matières devient primordial. Le statut paradoxal de ce Cahier est confirmé par le liminaire, rédigé par Mireille Calle-Gruber et Patrick Suter qui co-dirigent ce numéro, et surtout par le «lieu de naissance», et par un texte de Max Charvolen intitulé « lieu de naissance ». Le plasticien y décrit une de ses installations artistiques à laquelle Butor a participé, dans une cave: il explique que c’est dans ce lieu, à l’occasion d’une rencontre avec l’écrivain, que naît le projet des Cahiers Butor, qui viendraient étoffer les Œuvres complètes publiées aux éditions La Différence, pour donner à voir la diversité des supports de l’écriture chez Butor. Cette ambition de rendre accessible les formes diverses des livres d’artistes, est l’un des fils conducteurs de cet ouvrage



Citer ce billet
ARCS (2023, 24 janvier). Compte rendu du Cahiers Butor 2: Michel Butor et les peintres,sous la direction de Mireille Calle-Gruber et Patrick Suter. ARCS. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cwdf