Ecrire pour inventer (à partir des travaux de Jean Ricardou)

Actes du colloque de Cerisy, sous la direction de Mireille Calle-Gruber, Marc Avelot et Gilles Tronchet, éditions Hermann, 2020.

La diversité des travaux de Jean Ricardou et leur fondamentale unité se résument en un principe : une infatigable pratique de l’écriture, alliée à des investigations théoriques des plus rigoureuses. Telle est la dynamique qui a fait de lui un écrivain plein d’audaces en même temps qu’un pédagogue et un théoricien : explorateur du Nouveau roman, promoteur des ateliers d’écriture, il est aussi l’inventeur d’une discipline ayant l’écrit pour objet : la textique.
Ainsi la remarquable inventivité dont il a fait preuve dans le domaine du récit fictionnel s’est conjuguée avec une capacité hors du commun à tirer des leçons générales de ses expérimentations novatrices, à produire des ensembles de concepts permettant de mieux comprendre les mécanismes de l’écriture et leurs enjeux.

Ce volume, issu d’un colloque de Cerisy (août 2019), déploie les facettes d’un parcours intellectuel sans précédent, qui invite à renouveler les méthodologies dans des domaines très variés (pratique de la fiction, enseignement de l’écriture, analyse d’œuvres littéraires, plastiques et musicales, urbanisme, architecture), auxquels la textique peut apporter de nouveaux éclairages.


Contributions :

Isabelle Alfandary, Marc Avelot, Nicole Biagioli, Daniel Bilous, Claudia Bouliane, Mireille Calle-Gruber, Jeanne Castillon, Bente Christensen, Didier Coste, Giuseppe Crivella, Johan Faerber, Johanna Gossart, Édith Heurgon, Sjef Houppermans, Quentin Lazzareschi, Paul Léon, Laurent Lienart, Alain Longuet, Claudy Malherbe, AMarie Petitjean, Jean-Claude Raillon, Christelle Reggiani, Hermes Salceda, Bernardo Schiavetta, Rémi Schulz, Sandra K. Simmons, Joana Teule, Nicolas Tixier, Jean-Christophe Tournière et Gilles Tronchet.

Préfacier :

HEURGON Édith