Claude Simon, passions du corps

Numéro 35 de la revue ElseneurPresses Universitaires de Caen 2020

Ce volume, publié sous la direction de Marie-Hélène Boblet et Marie Hartmann, propose une analyse renouvelée du traitement des corps et de leurs métamorphoses artistiques dans l’œuvre de Claude Simon.

Dans l’œuvre de Claude Simon, les descriptions de corps ont un rôle primordial. Ils y apparaissent d’abord directement exposés aux rigueurs de la nature et aux violences guerrières. Puis, la réflexion est infléchie par la prise en compte de la place du corps de l’artiste et, en particulier, l’importance des dessins de la main de l’auteur. Dès lors, les analyses portent sur la représentation des corps, ils sont donc abordés indirectement comme des objets artistiques mais encore comme les lieux d’une tension entre Éros et Thanatos. Une autre forme de discordance anime la construction des récits qui thématisent leur impossible fin. Loin de mener à un constat d’échec, elle ouvre à la relecture et ranime la passion des lecteurs.

Extraits