Écritures migrantes du genre (II). Langues, arts, inter-sectionnalités génériques

par Mireille CALLE-GRUBER & Sarah-Anaïs CREVIER GOULET

Couverture du volume II – Ecritures migrantes du genre

« Sentir la vie là où elle est et là où elle n’est pas. Pas encore » (Maria Zambrano). C’est cette perspective généreusement ouverte sur l’inscription de l’Etre comme expériment que mettent en lumière les écritures migrantes du genre, analysant certains procès, parfois douloureux, d’altérité en contextes multiculturels.

Cinéma, photographie, gravure, installation, performance, mise en scène théâtrale sont ici les pratiques génériques explorées dans leur interaction avec les textes littéraires.

Arts et lettres, lieux par excellence de « l’altérité du genre », dotent chacun chacune d’un regard migrant. Et singulièrement politique.

Avec les contributions de : Mireille CALLE-GRUBER, Sarah-Anaïs CREVIER GOULET, Laurent CAMERINI, Pascale SARDIN, Josette FÉRAL, Patrick FARGES, Safaa FATHY, Maribel PEÑALVER VICEA, Sofiane lAGHOUATI, Myriam Watthee-DELMOTTE, Seza YILANCIOGLU, Nedim GÜRSEL, Kaoutar HARCHI, Hervé SANSON, Anaïs FRANTZ, Christine LORRE-JOHNSTON

> Télécharger la table des matères (.pdf)
> Acheter le livre
> Retrouver le premier volume
Croiser les théories et les formes littéraires en contextes comparés.